Calisthénie: S’entrainer pour Soi, la clé de la réussite

Dans le monde de la calisthénie, l’auto-motivation et l’engagement personnel jouent un rôle crucial. C’est pourquoi S’entrainer pour Soi est la clé de la réussite.

Si tu es nouveau, découvre ici ce qu’est la calisthénie, et pourquoi faire de la calisthénie

Souvent, nous nous trouvons à la croisée des chemins, oscillant entre s’entraîner pour soi et chercher l’approbation externe. Cet article s’adresse à ceux qui aspirent à un entraînement calisthénique centré sur l’auto-épanouissement plutôt que sur la validation sociale.

Calisthénie entraînement personnel  Tu as le choix entre t'entrainer pour Soi, ou pour les autres. Ne t'entraines pas pour les autres.

La question fondamentale est : « Pourquoi est-ce que tu t’entraines ? » Est-ce pour des raisons intrinsèques, comme la santé, le bien-être et l’accomplissement personnel ? Ou est-ce pour des facteurs extrinsèques, tels que l’attrait physique ou l’impressionner les autres ?

Dans les lignes qui suivent, nous explorerons pourquoi s’engager dans la calisthénie pour soi-même est non seulement bénéfique pour votre développement physique, mais aussi essentiel pour votre santé mentale et votre satisfaction personnelle.

Découvrons ensemble comment transformer votre routine de fitness en un voyage personnel gratifiant, loin des pièges de l’entraînement pour des raisons superficielles.

Les dangers de l’entrainement pour autrui

Pourquoi s’entrainer pour les mauvaises raisons peut être nocif ?

Je t’ai dis dans plusieurs articles, que le but principale de la calisthénie, ce n’est pas le physique. Le but n’est pas d’être taillé en « V » avec des abdos visible.

Le but est d’apprendre des mouvements demandant une grande force, beaucoup d’équilibre et de la mobilité.

Le physique, que tous les pratiquants de calisthénie obtiennent, n’est qu’une consequence de ce sport.
Déjà, c’est important d’avoir ceci en tête, parce que ça a un sens caché, que je te dévoile ici:

Cela va être long, très long.

Calisthénie entraînement personnel  La calisthénie demande du temps, prends ce temps et surpasse toi.

Le Handstand, qu’en gym on appelle aussi « ATR » pour Appuie tendu renversé, c’est 6 mois à 1 an de pratique pour le maitriser un peu.

La full planche, c’est 1,5 à 2 ans minimum

Le front Lever, d’après ceux qui le maitrise c’est 2 à 3 ans
Et quand je parle de pratique, c’est au minimum 3 fois par semaine.

Donc si tu t’entraines juste pour avoir un physique et attirer de la jouvencelle sur Instagram en faisant des figures, ça veut dire que:

dans 15 jours, on ne te voit plus sur ce blog, c’est sûr à 100%.

La calisthénie demande Discipline, abnégation et dépassement de soi.
Mais pas que à l’entrainement, c’est un mode de vie.

C’est pour cela, qu’il est fondamentale, que tu t’entraines pour toi, et pas pour une raison externe à toi-même.

L’Impact Psychologique de la Dépendance à l’Approbation Externe

Ce n’est un scoop pour personne: On vit dans un monde hyper-connecté.Paradoxalement, cette connexion a engendré la plus grande vague de solitude qu’on a jamais vécu.

Explosion du célibat chez les hommes et les femmes, surconsommation de données internet (vidéos/ musique/ influenceur/ article de blog d’un type lambda comme moi etc..).

En bref, cette hyper connexion à littéralement tué les relations interpersonnelles.
Alors pour palier à ça, on cherche l’attention où elle est: Sur internet.
Certaines personnes sont prêtes à tout pour avoir de l’attention et de l’argent, par exemple les lives NPC sur TikTok.

Le fait est, que ceci à un fort impact négatif sur la santé psychologique…
Si tu t’entraines en Calisthénie dans cette optique, honnêtement arrête.
Médite et cherche une raison propre à toi, puis revient en force ;).

Ce que je veux dire par la c’est: Ne fait pas de la Calisthénie pour obtenir de l’attention des autres.

Calisthénie entraînement personnel  Si tu t'entraines juste pour obtenir le regards des autres, tu as déjà échoué.
Seule la passion doit te motiver.

Lorsqu’on s’entraîne principalement pour obtenir l’approbation externe, cela peut entraîner une insatisfaction chronique et un manque de confiance en soi.

Dans la quête d’un physique « parfait » pour séduire ou impressionner, on risque de négliger l’écoute de son propre corps et de ses besoins.

Cette approche conduit souvent à une motivation extrinsèque éphémère, qui s’effondre facilement sous le poids des attentes irréalistes.

Les risques d’une approche superficielle

S’entraîner uniquement pour améliorer son apparence physique peut mener à des pratiques néfastes : sur-entraînement, négligence des signes de fatigue du corps, ou même recours à des méthodes dangereuses pour atteindre des objectifs irréalistes.

Le sur-entrainements en Calisthénie et les blessures ça arrive très trèèès vite.


Je suis débutant mais je commence à avoir un certain niveau. Même en prenant des pauses et en faisant attention, j’ai eu quelques tendinites au bras droit et des douleurs d’épaule dues à un effort excessif en apprenant le muscle-up, notamment en sautant des étapes. J’ai également subi un arrachement osseux à un doigt à cause d’une chute en handstand, et il pourrait y en avoir d’autres !

De tels comportements augmentent le risque de blessures et d’épuisement mental, éloignant ainsi l’individu des véritables bénéfices de la calisthénie, tels que la force, la flexibilité et la résilience.

Si tu t’entraînes en te disant : « Il faut absolument que je réussisse le muscle-up dans deux semaines pour faire un TikTok viral », alors que tu fais seulement trois tractions et demie, tu risques surtout de te blesser sévèrement. Le problème, c’est que beaucoup s’entraînent avec cette mentalité. L’échec est alors évident.

La perte de vue des objectifs personnels

En se concentrant sur les perceptions et attentes d’autrui, on perd de vue ses propres objectifs et raisons de s’entraîner. Que ce soit pour améliorer sa santé, son endurance, ou simplement pour le plaisir de pratiquer la calisthénie, les objectifs personnels sont essentiels pour un engagement durable et significatif envers l’entraînement.

Il est indéniable que faire du sport a des aspects thérapeutique sur de nombreux plan.

D’ailleurs, c’est pour ça que beaucoup d’influenceurs et de Coach en séduction suggèrent:

Arrêtes tout, deviens la meilleure version de toi-même. Parle à personne, fuis les relations, mets toi à la musculation et deviens millionnaire.
D’ailleurs je t’explique dans ma formation comment devenir millionnaire, séduire moult jouvencelles/jouvenceaux et devenir musclé en seulement 30 jours, abonne-toi »

Une majorité de Youtubeur

Je caricature bien sûr.
Mais ce n’est pas aussi simple.

La musculation/ Calisthénie, ne va pas te sauver de la solitude, ni réparer ton coeur brisé.
Elle ne va pas non plus te faire gagner de l’argent comme Andrew Tate.
Sinon, tous les gens des salles de sport serait dans cette situation.

Ce qui te permet par contre ceci, sur du long terme c’est:
La passion.

Et peut importe le sujet de ta passion.

S’entrainer parce qu’on est seul et qu’on veut developper une version que l’on aime de Soi, pour se plaire (et donc plaire), est extrêmement louable, c’est exactement ce que je fais.

Petit (1m63), avec une faible estime de soi, renforcée par un célibat de 10 ans (j’aime être honnête), je me suis mis à ce sport pour me plaire, et surtout parce que, ce sport me fait vibrer de passion !

Je m’entraine comme un dingue depuis des mois, je suis toujours célibataire, j’attends d’être millionnaire (ça va venir), je suis plutôt du côté du Smic, et les muscles, ça vient lentement, comme les figures 😀 .

Si mes objectifs étaient ceux de ces Youtubeur, vu le temps et l’effort, j’aurais arrêté il y a déjà plusieurs mois !
Moi, toi, n’importe qui en fait.

Pourtant je continue.

Je m’entraine toujours seul à la salle de sport, introvertie, j’ai peu d’amis, ça n’empêche pas d’en ressentir un grand plaisir. Une femme est venue m’aborder, en me disant « C’est dingue vous avez toujours le sourire ! »

Tu m’étonnes, je venais de réussir pour la première fois de ma vie de passer d’Un L-sit à un shoulderstand. Un véritable orgasme.

L’Inconstance de la Motivation Externe

La motivation externe est, par nature, inconstante et peu fiable. Elle dépend des opinions et des réactions changeantes des autres, ce qui peut entraîner un manque de continuité dans l’entraînement. Sans une motivation intrinsèque solide, maintenir un engagement à long terme envers la calisthénie devient un défi.

En résumé, s’entraîner pour les mauvaises raisons, surtout lorsqu’elles sont basées sur le désir de plaire à autrui, peut s’avérer être un chemin semé d’embûches. Il est crucial de reconnaître et d’éviter ces motivations pour se concentrer sur des objectifs personnels alignés avec ses valeurs et aspirations.

Réfléchis à tes propres motivations. Sont-elles orientées vers ton bien-être et tes objectifs personnels, ou cherches-tu l’approbation des autres ? Partage tes expériences et réflexions, et découvrons ensemble comment recentrer ton entraînement sur ce qui compte vraiment pour toi.

Les Avantages de S’entraîner pour Soi

L’Essence de l’Accomplissement Personnel en Calisthénie

Après avoir exploré les pièges de l’entraînement pour les autres, penchons-nous sur les bienfaits de s’entraîner pour soi en calisthénie. Voici pourquoi se fixer des objectifs personnels est non seulement enrichissant, mais aussi crucial pour une progression durable et satisfaisante.

Construire une Motivation Durable

Lorsque tu t’entraînes pour toi-même, ta motivation vient de l’intérieur. Cela te rend plus résilient face aux défis et te permet de rester engagé sur le long terme.

Contrairement à la motivation externe, qui peut fluctuer, la motivation intrinsèque est stable et constante. Elle te pousse à te surpasser, non pas pour impressionner les autres, mais pour atteindre tes propres objectifs.

Tu vas plutôt t’impressionner toi même, en découvrant de quoi est capable ton corps.

Amélioration de la Santé Mentale et Physique

En te fixant des objectifs personnels en calisthénie, tu contribues non seulement à ton bien-être physique, mais aussi à ta santé mentale. L’entraînement physique régulier a été prouvé pour réduire le stress, améliorer l’humeur et augmenter la confiance en soi. En te concentrant sur ton propre progrès, tu cultives un esprit positif et une attitude de croissance.

Quand j’ai commencé la calisthénie, je sortais d’une grosse phase de dépression, après un burn-out en tant qu’éducateur spécialisé.
J’avais developpé une forme de timidité maladive, qui fait qu’entrer en interaction avec n’importe qui m’étais juste pas possible.

M’y mettre sérieusement m’a apporté une grande confiance en mon physique et en mes capacités. Ce qui se traduit au quotidien par un véritable bien-être.

Ce que ce bien être m’a apporté, se reflète dans tout: Mes relations avec les gens, ma capacité à séduire, ma relation avec ma famille.
J’ai même trouvé le courage de faire ce blog !

C’est la passion qui m’anime.


Trouves ta raison, et clairement tu auras les mêmes effets positifs dans ta vie, et bien plus encore !

Personnalisation de Ton Parcours de Fitness

Chaque personne est unique, et s’entraîner pour soi signifie reconnaître et embrasser cette unicité. Tu peux adapter ton entraînement en fonction de tes propres besoins, limitations et objectifs. Que tu cherches à améliorer ta force, ta flexibilité ou ta coordination, un programme personnalisé te permet d’atteindre tes buts plus efficacement.
Tu peux choisir de te pencher sur le muscle-up, ou le V-sit, et faire ta propre collection d’exercices.
C’est ça qui est beau avec ce sport, c’est qu’il s’adapte à tous.
Ce n’est pas une course, ni une compétition, fais ce que tu aimes.
Quand tu auras le niveau, là tu pourras ensuite de lancer dans des compétitions si tu le veux ;).

Célébrer Chaque Victoire Personnelle

En te concentrant sur tes propres objectifs, chaque progrès devient une célébration. Qu’il s’agisse de réussir un nouvel exercice ou d’atteindre un objectif de fitness, ces victoires personnelles sont incroyablement gratifiantes. Elles te rappellent pourquoi tu as commencé et te motivent à continuer.

En résumé, s’entraîner pour soi en calisthénie offre une multitude d’avantages, tant physiques que mentaux. C’est une démarche qui te permet de rester fidèle à toi-même et à tes aspirations personnelles.

Maintenant, pense à tes propres objectifs en calisthénie. Comment peuvent-ils refléter tes aspirations personnelles ? Partage tes buts et tes progrès. Ensemble, célébrons chaque pas que tu fais vers un toi plus fort, plus sain et plus heureux.

Comment Définir des Objectifs Personnels en Calisthénie

Maintenant que tu as compris l’importance de s’entraîner pour toi-même, explorons comment tu peux définir des objectifs personnels en calisthénie. Des objectifs bien définis sont la clé pour rester motivé et mesurer ton progrès.

Identifie Tes Motivations et Aspirations

Avant tout, demande-toi pourquoi tu pratiques la calisthénie. Veux-tu améliorer ta santé, gagner en force, en endurance, ou simplement trouver un moyen de te détendre et de te défouler ? Tes motivations personnelles sont le fondement sur lequel tu construiras tes objectifs.

Pour ma part, j’ai deux grands frères. J’ai 12 ans d’écart avec le frère ainé. Quand j’étais vraiment bébé, il était gymnaste. Il a participé au championnat d’Aquitaine, à 12 ans il faisait des trucs de fou.

J’ai grandi en regardant des VHS où mes parents faisaient des films. Donc je voyais mes grands frères avant ma propre naissance. Et je regardais donc aussi les compétitions de gym. J’ai toujours eu une fascination de dingue pour ce contrôle du corps.

C’est pour ça que j’ai commencé, ni plus ni moins: Ma seule et unique motivation en calisthénie, est d’arriver à faire ces mouvements.

Je ne pense qu’à ça. Quand je m’endors je me visualise en train de bosser le muscle up, je travaille mon Handstand. Je veux avoir une maitrise TOTALE des mouvements de mon corps.


En accomplissant cela, je gagne en bonus une grande confiance en moi, j’améliore mon estime de soi et ma relation aux autres, donc ma motivation Intérieur à un impact sur des elements de motivation qui me sont externe.

C’est du tout bénef.

Et toi, quelle est ta motivation intérieure ?

Écoute Ton Corps

La calisthénie est une pratique qui demande de l’écoute et du respect envers son propre corps. Sois attentif à tes limites et progresse à ton rythme. Se fixer des objectifs réalistes en tenant compte de ses capacités actuelles est essentiel pour éviter les blessures et la frustration.

Au moment où j’écris cet article, j’ai qu’une envie, c’est d’aller m’entrainer. Sauf que dernièrement je bosse tellement le Handstand, que mes poignets font mal, même mes clavicules, et mon bras droit me fait comprendre qu’il faut que je me repose.

J’en suis à un stade où je suis obligé de me forcer, à ne pas aller à la Gym (et tu en seras à ce stade un jour), ce qui ne va pas plaire à Papa Swolio

Célèbre les Petits Progrès

N’oublie pas de célébrer chaque petit progrès. Chaque étape franchie, même petite, est une victoire qui te rapproche de ton objectif final. Ces célébrations renforcent ta motivation et ton engagement envers tes objectifs personnels.

J’expérimente, cet article était plus long que les autres, si tu as tout lu, je te remercie pour ton temps.
Flo

N’oublies d’écrire un petit commentaire :).


Spread the love

Précédent

L’Importance Cruciale de la Mobilité Articulaire en Calisthénie

Suivant

Force Relative vs. Force Absolue : Clés de la Performance en Calisthénie

  1. Hello,

    Ton rappel est très pertinent et me fait penser à cette citation :

    « Vaut-il mieux impressionner ou devenir impressionnant ? »

    Dans un cas, tu abandonneras rapidement, tandis que dans l’autre, il te faudra des années de pratique et de connaissance de soi.

    Comme tu le dis, l’essentiel est vraiment de prendre conscience de pourquoi on fait les choses.

    Le physique en V est certes une partie du travail, mais il ne doit pas en être l’objectif principal.

    Sinon, une fois atteint, que fait-on ? On se remet à manger des Pringles ?

    D’ailleurs, j’ai appris qu’il existe un championnat de France de Traction organisé par l’ASPTT. Le champion de France des plus de 50 ans a réalisé les meilleurs résultats toutes catégories confondues (54 à la suite 😅).

    Cela prouve qu’il existe des disciplines où, avec l’âge, nous continuons de progresser et ne pouvons atteindre ce potentiel qu’avec une pratique consciente et dévouée !

    Continue à persévérer dans la voie de la Calisthénie (et du blogging 🔥💪) !

  2. Merci pour cet article. Je retrouve dans la définition de tes objectifs et de ton pourquoi un processus identique et applicable à celui que je souhaite appliquer en tant qu’entrepreneur. Ah! Le sens de l’effort et la gratitude de chaque réussite.
    J’ai démarré le sport avec le covid, essentiellement pour de la remise en forme et pour faire baisser une pression au travail. Aujourd’hui, je me passerai pas de ces précieuses sessions. Je sais pourquoi je le fais et pourquoi je tiens.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén